Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Geoffrey Rush’

le_sens_de_la_vie_haut

Le sens de la vie pour 9.99$
Réalisation : Tatia Rosenthal
Distribution : Geoffrey Rush, Anthony Lapaglia…
Scénario : Tania Rosenthal & Edgar Keret d’après l’oeuvre de Edgar Keret.
Synopsis : Au pied d’un immeuble, à l’intérieur ou sur son toit, des gens se rencontrent et se séparent. La vie, tout simplement.

Un film qui s’interroge sur le sens de la vie a forcément quelque chose d’intriguant. S’il y a bien une question que nous nous posons tous c’est celle-ci : à quoi ça sert ? A quoi ça sert de faire des études, d’écouter ses parents, de ne pas les écouter, de faire des enfants, d’en adopter un, d’aller bosser, de rester sous sa couette, d’écrire sur un blog, d’aller manifester pour la paix au Moyen-Orient, de voter Schivardi, de comparer Spike Lee et Scorsese, The Wire et The Shield, d’être pour, d’être contre, d’être d’accord, de ne pas l’être, de lire un livre, d’aller acheter un disque, d’en télécharger dix, d’écouter le dernier Oxmo, de donner une victoire de la musique à Sefyu, une palme d’Or aux frères Dardenne, d’y croire, de faire des sacrifices, de gagner du temps, d’en perdre de se marier, de tomber amoureux, de jurer fidélité… A quoi ça sert ?

Au risque de vous saper le moral, autant tuer le suspens tout de suite : « Le sens de la vie pour 9,99$ » se contente d’effleurer ces questions, sans prétendre y donner une réponse. Pour son premier long-métrage, Tatia Rosenthal décide de dresser une galerie de personnages qui soit se connaissent déjà, soit sont obligés de faire connaissance. Du veuf bavard qui rencontre un ange féru de propos blasphématoires au gamin qui caresse l’espoir de devenir footballeur en passant par l’amoureux déçu qui trouve refuge auprès de figurines animées (un peu) et de l’alcool (beaucoup), on rentre dans l’intimité de ces individus.
Une des prouesses du film réside incontestablement dans l’émotion que ces personnages d’animation arrivent à faire passer. Si on aurait aimé voir Geoffrey Rush en chair et en os, il n’empêche que les neuf animateurs qui se sont relayés pour donner vie à ce projet ont effectué un travail remarquable.

Ceci dit, tout n’est pas parfait dans ce film, loin de là. Pire, malgré une durée de 1H18 seulement, il possède tout de même quelques longueurs. D’un autre côté, ça nous permet d’avoir juste assez de temps pour s’attacher aux personnages. Impossible alors de rester insensible devant la bonne volonté affichée par Dave, jeune adulte complètement perdu, qui cherche simplement une bonne raison de se lever le matin.

Ca dit quoi yo ? : « Le sens de la vie pour 9.99$ » n’est pas le film de l’année mais devrait vous faire passer un vrai bon moment. Comme disait l’autre, c’est déjà ça.

Publicités

Read Full Post »